Traditions



les fêtes
la fête des 15 ans
fête des morts
posadas
Villes


Guanajuato
Mexico
Tlaxcala

Sites archéologiques

Curiosités



p'tites bêtes
papillons
volcans
séismes

Saveurs


apports
cactus

Loisirs


sports
musique

Vie pratique


transport
santé
Réflexions



couloir de la mort
lacs et fleuves
santa muerte
topos
Plus

liens
lectures
 

Les p'tites bébêtes

 

Cette section aborde les insectes et arachnides les plus courants que vous risquez de rencontrer lors de votre séjour. Certains sont inoffensifs et juste rebutants, d'autres présentent un risque potentiel pour votre santé et il vous est recommandé de consulter le plus rapidement possible un médecin en cas de piqûre.

 

Les moustiques

On en trouve un peu partout, et plus encore lorsque l'humidité et la chaleur augmentent, mais très rarement au-delà de 2500m d'altitude. Il y en a donc quelques-uns uns à Mexico, surtout pendant la saison des pluies (de juin à septembre). Dans les zones tropicales, ils convient de s'en protéger (avec un spray anti-moustique spécial zone tropicale lorsqu'on sort et une prise dans la chambre la nuit), car non seulement, la piqûre est désagréable, mais ils peuvent transmettre certaines maladies (paludisme et dengue) qui peuvent être fatales dans certains cas.

 

Les sauterelles (chapulines en espagnol du Mexique, chapolin en nahautl)

A Mexico, elles ne piquent pas, et sont peu vives (et donc faciles à attraper ou à éliminer), mais durant la saison des pluies, elles peuvent devenir un peu envahissantes par moments, dans certaines zones. D'ailleurs, le nom d'un des quartiers de Mexico provient de la présence de nombreuses sauterelles. Chapultepec signifie en effet " sommet des sauterelles " en Nahuatl. Dans certains endroits, elles sont considérées comme un mets à part entière, mais votre humble serviteur ne s'y est jamais risquée.

 

Les blattes (cucarachas)

C'est un peu l'une des plaies du pays. Il est très important de les exterminer puisqu'elles transmettent de nombreuses maladies, sont vecteurs d'allergies et modifient le goût des aliments, par simple passage sur la nourriture ou les ustensiles de cuisine. Dans certains endroits, elles ont tendance à proliférer et sont parfois énormes (plus de 5 cm). Elles aiment particulièrement les endroits chauds et humides où traînent des restes de nourriture (les cuisines !!!), peuvent survivre plus d'un mois sans boire, et sont parfois difficiles à éliminer. Dans certains endroits, il est conseillé de faire fumiger sa maison ou son appartement régulièrement (tous les 2 mois environ). A Mexico, il semble que le système de séparation des ordures ménagères entre déchets organiques et inorganiques favorise leur prolifération ; les déchets organiques, bien moins nombreux que les déchets inorganiques, restent en effet plus longtemps à disposition de ces nuisibles. Un espoir semble cependant permis en matière de lutte contre ces insectes préhistoriques (apparus il y a plus de 300 millions d'années). Des recherches scientifiques ont permis de démontrer que l'utilisation de phéromones synthétiques imitant celles des femelles permettait de piéger efficacement un grand nombre de mâles. Le problème reste cependant entier pour piéger les femelles et les empêcher de pondre. Pour en savoir plus sur ces insectes.

 

Les scorpions (alacranes)

scorpion mexicainDans les endroits chauds, même en ville, vous pouvez vous trouver face à un scorpion. Pour cette autre raison, dans les lieux à risques, la fumigation permet aussi de tenir éloignés les scorpions. Si l'un d'eux vous pique, consultez immédiatement un médecin, et essayez de lui décrire l'animal ou si vous avez un appareil photo à portée de main, prenez-le rapidement en photo, ou si vous avez décidé de vous venger de l'animal, apportez son cadavre, afin que le médecin vous indique la conduite à tenir, et vous injecte le cas échéant, un anti-venin.

 

Les araignées


On rencontre toutes sortes d'araignées, de la plus petite et inoffensive aux araignées venimeuses les plus dangereuses. Il ne faut pas paniquer et en cas de piqûre, consulter un médecin en cas de doute, en lui faisant une description exacte de l'animal, et si vous en avez la possibilité, le prendre en photo (avec un numérique si possible). Toutefois, la plupart du temps, vous en serez quitte pour de gros boutons et une démangeaison intense, que vous pourrez soulager avec un anti-histaminique et de la crème à base d'hydrocortisone.

 

© www.MonMexique.com - 2005-2007 - Tous droits réservés
Me laisser un message: contact webmaster